mercredi 28 mai 2014

Nouvelle Google Car

Posté par seblinux89 à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 12 novembre 2010

Lockheed Martin - Squad Mission Support System (SMSS)

Posté par seblinux89 à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 18 mai 2010

Wi-Fi non sécurisé, Google Cars et Hadopi, même combat ?

Google a donc mis un coup de frein à l’ensemble de ses « Google Car » : celles-ci devaient glaner, outre les photos des bâtiments et leurs mensurations 3D, les données des Wifi non sécurisés, SSID et adresse Mac. En quelques jours, suite à une incroyable erreur de code - ce fut l’explication officielle - Google a également glané des fragments de données personnelles sur ces hotspots. En tout, 600 gigaoctets d’informations ont été récoltés par ces moissonneuses numériques dans les rues ciblées par Street View. Le moteur a décidé finalement de couper celui de ses fameuses « cars » en guise de première réponse à cette situation de crise,  amplifiée par le trop grand nombre de connexions non sécurisées...

fuck google fausse google car FAT

En attendant d’y voir plus clair, cet épisode montre l’ampleur du chantier qu’attend Hadopi. Une pluie d’avertissements devra être envoyée sur les réseaux ouverts pour enjoindre chaque abonné à sécuriser cet accès. Une éducation par la peur, la menace et la riposte. Faute de solutions labellisées – on doit attendre les riches conclusions d’un spécialiste du filtrage DPI – chaque titulaire devra se débrouiller avec les moyens du bord. En face, la HADOPI aura la possibilité de secouer l’épouvantail de la suspension d’abonnement, en informant l’abonné « sur l'existence de moyens de sécurisation permettant de prévenir les manquements à l'obligation » de sécurisation. Et tout cela, pour espérer comme par magie soigner les fins de mois d’Universal & Co, Johnny, Céline ou Kyo

Et si Hadopi se terminait par une grosse marche arrière comme ces Google Cars, à défaut de finir dans le mur ?

Source PCINpact

Posté par seblinux89 à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 19 avril 2010

Google veut créer un service Cloud d’impression pour tous les terminaux

Google Cloud Print doit permettre aux utilisateurs d’imprimer des documents à partir de tout type d’application et depuis n’importe quel terminal.

En prévision de la sortie de Chrome OS qui sera entièrement dédié aux applications hébergées dans le nuage, Google a commencé à travailler sur l'un des principaux points faibles du système : l'impression.

La firme de Mountain View a dévoilé en fin de semaine dernière son projet Google Cloud Print. « Notre but est de concevoir une expérience d'impression qui permette à n'importe quelle application (Internet, bureau ou mobile) sur n'importe quel terminal d'imprimer sur n'importe quelle imprimante dans le monde ».

Lire la suite sur ZDNet

Posté par seblinux89 à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 22 février 2010

Ballot Screen Windows : Microsoft le propose en test cette semaine

Microsoft a confirmé que l’écran multi-choix permettant aux utilisateurs de Windows de choisir leur navigateur Internet serait disponible en test dans le courant de la semaine, avant son lancement officiel le 1er mars.

La mise en service de l'écran multi-choix ou « ballot screen » dans Windows est imminente. Microsoft a confirmé qu'il mettrait cet outil à disposition des usagers de Windows XP, Vista et Seven dès le 1er mars, en avance sur le planning fixé par l'Union européenne.

Mais dès cette semaine, un test grandeur nature sera proposé en Angleterre, en Belgique ainsi qu'en France. Les volontaires pourront aller télécharger l'écran multi-choix depuis le site Windows Update.

Douze navigateurs proposés

S'ils utilisent Internet Explorer par défaut, l'écran s'ouvrira sur une page expliquant ce qu'est un navigateur Internet, puis les invitera ensuite à en choisir un parmi les 12 proposés. Les 5 navigateurs les plus populaires (Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera et Safari) apparaissent en premier de façon aléatoire, conformément à la demande de la Commission européenne. Les autres (AOL, Maxthon, K-Meleon, Flock, Avant, Sleipnir et Slim) suivent de la même manière.

La liste devrait être mise à jour tous les 6 mois. Le logo ainsi que le texte descriptif de chaque navigateur est fourni par son éditeur.

Trois options sont proposées à l'usager : cliquer sur le bouton "Installer", "En savoir plus" ou "Sélectionner ultérieurement" de sorte que l'écran multi-choix se représentera lors du prochain démarrage de Windows. Un raccourci sera également créé sur le Bureau. Les utilisateurs qui préfèreront garder Internet Explorer seront invités à passer à la version 8. (Eureka Presse)

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


jeudi 11 février 2010

Etats-Unis : Google va déployer son propre réseau fibre optique à très haut débit

Google a annoncé son intention de déployer un réseau Internet ultrarapide d'1 Gbit/s, qui sera testé auprès d'un échantillon de citoyens américains. L'idée est de favoriser l'émergence d'applications d'un nouveau genre qui tireront parti de cette puissance.

Après l'électricité, Google tente une nouvelle incursion dans un domaine inédit en devenant fournisseur de réseau haut débit. Et le groupe ne viendra sur ce terrain pour faire de la figuration.

Sur son blog officiel, la compagnie annonce qu'elle va déployer un réseau très haut débit en fibre optique à domicile (Fiber To The Home ou FTTH) à 1 Gbit/s - 100 fois plus rapide que les accès Internet actuels et 10 fois plus rapide que le réseau fibre français en cours de déploiement.

Aux Etats-Unis, l'opérateur le plus à la pointe en matière de fibre est Verizon : il propose du 50 Mbit/s (en réception) pour 140 dollars par mois.

Lire la suite sur ZDNet

Posté par seblinux89 à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 1 février 2010

Google abandonne le support des anciennes versions de Firefox, IE, Safari et Chrome

A partir du 1er mars, les services Google Sites ainsi que Google Docs cesseront de prendre en charge les versions 6 d'Internet Explorer, 2.0 de Firefox, 3.0 de Chrome et 2.0 de Safari. Ils continueront de fonctionner sans bénéficier des innovations à venir.

Les utilisateurs de Google Docs et Googles Sites qui utilisent des versions datées des principaux navigateurs ont jusqu'au 1er mars pour se mettre à la page. Passé ce délai, Google a annoncé qu'il ne supporterait plus complètement Internet Explorer 6, Firefox 2.0, Safari 2.0 et même son propre Chrome 3.0.

Concrètement, l'utilisateur pourra toujours se connecter à ces services cloud via ces « vieux » butineurs, mais il ne bénéficiera plus des dernières évolutions. « Le web évolue à la vitesse de la lumière et utiliser un navigateur de dernière génération vous permet d'accéder aux dernières applications en ligne », explique Google, qui souligne également que d'autres sociétés ont déjà fait de même.

Près de 14% des utilisateurs encore sous IE 6

D'après les derniers chiffres StatCounter relevés pour le mois de janvier, IE 6 détient encore 13,46% de parts du marché mondial, Firefox 2.0 totalise 0,76%, Chrome 3.0 est à 5,09% tandis que Safari 2.0 n'est même pas comptabilisé. Beaucoup d'entreprises et de commerces utilisent encore IE 6 parce que certaines de leurs applications clés n'ont pas été mises à jour pour les versions 7 et 8 d'Internet Explorer.

Inutile de préciser que Google espère sans doute capter au passage de nouveaux utilisateurs pour Chrome 4.0, qui vient juste de sortir. (Eureka Presse)

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

vendredi 22 janvier 2010

Un Nexus One avec des Ninjas

Posté par seblinux89 à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Google Phone Nexus One par Cnet TV.fr

Posté par seblinux89 à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 18 janvier 2010

La France et l’Allemagne recommandent de ne pas utiliser Internet Explorer

Après la confirmation que le piratage dont a été victime Google a été mené en exploitant une faille dans Internet Explorer, les autorités françaises et allemandes conseillent aux internautes de choisir un autre navigateur.

Conséquence directe des révélations sur le rôle d'Internet Explorer dans le piratage de grande ampleur que Google a rendu public la semaine dernière, la France et l'Allemagne appellent leurs internautes à la prudence.

Le Centre d'expertise gouvernemental de réponse et de traitement des attaques informatiques (Certa) a émis un bulletin d'alerte dès le 15 janvier. « Dans l'attente d'un correctif de l'éditeur, Le Certa recommande l'utilisation d'un navigateur alternatif » précise le bulletin.

Un correctif en préparation chez Microsoft

Il a été imité dès le lendemain par son homologue allemand le BSI ou Federal Office for Information Security qui prône la même prudence. Microsoft n'a évidemment pas apprécié ce ton alarmiste. Son porte-parole allemand s'est empressé d'affirmer que le grand public ne risquait rien car ces failles avaient été exploitées par des personnes hautement motivées et dans un but très précis.

Il n'empêche que la vulnérabilité concerne les versions 6, 7 et 8 d'Internet Explorer et que la méthode pour l'exploiter est disponible sur la Toile. Les équipes de Microsoft sont déjà à pied d'oeuvre et un correctif devrait être publié assez rapidement, avant le prochain patch Tuesday prévu le 9 février. (Eureka Presse)

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,