dimanche 14 septembre 2008

Greenpeace félicite Apple pour ses nouveaux iPod plus verts

Pointé du doigt en 2007 pour son manque d'engagement en faveur du respect de l'environnement, Apple est aujourd'hui salué par Greenpeace pour sa nouvelle gamme de baladeurs iPod.

« Nous félicitons Apple pour avoir supprimé des produits chimiques toxiques tels que les PVC ou les retardateurs de flamme bromés (RFB) dans ses nouveaux iPod, beaucoup plus écologiques », déclare Casey Harrell, responsable de campagne internationale à l'association. « Mais nous savons que Steve Jobs et son équipe peuvent faire mieux, et prendre une place de premier ordre parmis les industriels respectueux de l'environnement. Nous espérons qu'il vient seulement de livrer un avant-goût de ce qu'il va faire et nous attendons maintenant des annonces similaires pour l'iPhone ou les Macintosh. »

Un dispositif de recyclage gratuit par Apple ?

L'association précise qu'elle va rester vigilante et continuera à examiner les avancements d'Apple en matière de Green IT. Greenpeace espère même pour Noël prochain qu'Apple fasse disparaître toutes substances toxiques de ces produits et propose un dispositif de recyclage gratuit au niveau mondial.

En juin dernier, un porte-parole de l'association nous faisait part de ses inquiétudes sur la toxicité de l'iPhone, qui n'a pas évolué avec la version 3G.

En 2007, Greenpeace avait classé Apple en dernière position de son classement des fabricants de matériel électronique. Steve Jobs était alors monté au créneau en présentant un plan Green, garantissant notamment que, d'ici à la fin 2008, les plastiques en PVC disparaîtraient de ses produits.

                               

Par la rédaction, ZDNet France

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 24 janvier 2008

Le MacBook Air salué par Greenpeace

L'association de défense de l'environnement est satisfaite des efforts d'Apple consentis dans le cadre de la réalisation de son ultraportable MacBook Air. Ce produit ne contient ni arsenic ni mercure, et Greenpeace note également l'absence dans la carte mère de retardateurs de flamme bromés (RFB) et de plastique chloré (PVC).

« Apple est sur la bonne voie. Elle doit maintenant généraliser cette nouvelle démarche d'éco-conception à tous ses produits, qu'ils soient anciens ou nouveaux », commente Yannick Vicaire, chargé de campagne toxiques à Greenpeace.

 

L'association avait épinglé la firme à la pomme à plusieurs reprises. En octobre dernier, Greenpeace déplorait que l'iPhone intègre du brome et des phtalates, deux substances très toxiques. Six mois plus tôt, l'association plaçait Apple à la dernière place son classement des fabricants de produits électroniques respectueux de l'environnement.

Le groupe américain s'était alors engagé à être « plus vert ». S'il ne l'a pas fait avec l'iPhone, le MacBook Air semble être la première concrétisation de ces engagements.

« Le "couac" de l'iPhone prouve que nous devons maintenir notre pression et continuer à motiver Steve Jobs le patron d'Apple dans cette voie. Le MacBook Air n'est pas encore complètement exempt de substances chimiques nocives, mais Apple se place aujourd'hui en position de doubler ses concurrents en matière de conception écologique », conclut Yannick Vicaire.

Par la rédaction, ZDNet France

Posté par seblinux89 à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 28 novembre 2007

Greenpeace blâme Nintendo

Greenpeace publie la sixième édition de son palmarès des fabricants les plus respectueux de l'environnement. Une étude élargie aux leaders du marché des téléviseurs et des consoles de jeux. Sony Ericsson s'arroge la première place et Nintendo est en queue de classement.

Greenpeace publie la sixième édition de son "Guide pour une high-tech responsable" (à télécharger en PDF) , un palmarès des fabricants les plus respectueux de l'environnement établi en fonction de leur politique de recyclage, de leur prise en compte du principe de précaution et de l'utilisation de produits toxiques.

Pour la première fois, l'organisation écologiste a élargi son étude aux leaders du marché des téléviseurs et des consoles de jeux. Au total, ce sont donc les produits de dix-huit sociétés qui ont été passés au crible.

Nintendo, dernier du classement

Pour sa première participation, Nintendo s'attire « le premier zéro pointé de l'histoire du Guide » et se classe ainsi bon dernier. Ses consoles de jeu Wii et DS contiennent des substances dangereuses pour l'environnement comme le PVC (polychlorure de vinyle) et les retardateurs de flammes bromés.

         

À l'autre bout du classement, Sony Ericsson s'arroge la première place auparavant détenue par Nokia. Samsung, qui commercialise des produits exempts des substances chimiques les plus dangereuses, gagne des points et passe de la 8e à la 2e place. Enfin, Sony décroche la 3e place de ce palmarès.

Jugés sur les actes

Microsoft 16e avec 2,7/10 fait à peine mieux mais se voit encouragé par Greenpeace. « Il est encourageant que Sharp et Microsoft aient déjà fourni des échéances pour l'élimination complète du PVC et des retardateurs de flamme bromés (RFB) de leur gamme de produits », a ainsi souligné Yannick Vicaire, chargé de campagne Toxiques à Greenpeace International.

L'organisation non gouvernementale a ainsi souligné les efforts des entreprises dont les nouveaux produits - ou leurs composants majoritaires - sont entièrement exempts de certains ingrédients dangereux. « Après le déclaratif, le guide commence à récompenser les actes ; les entreprises qui se veulent des leaders environnementaux doivent aujourd'hui commercialiser des produits sans ingrédient nocif et fournir dans tous les pays où elles opèrent un service de reprise des appareils obsolètes pour leur recyclage responsable » conclut Yannick Vicaire

                               

Source zdnet
  

Posté par seblinux89 à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,