vendredi 18 septembre 2009

Kaspersky et le lancer de chaussures


Description : Lors de la conférence sur la sécurité des ordinateurs, un représentant de Kaspersky s'est fait attaquer comme Bush. On lui a lancé des chaussures mais pas seulement...
 

Posté par seblinux89 à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


jeudi 27 septembre 2007

George Bush : sans mon guide phonétique, pas de discours possible

George Bush lors de son discours à l'ONU hier

Quand on est légèrement empoté avec le langage comme peut l’être George Bush, ce qui est de notoriété publique, et qu’on est le leader de la première puissance mondiale, comment peut-on éviter les lapsus et mauvaises prononciations à la tribune de l’ONU ?

Mardi, lorsque George Bush a fait son discours devant l’Assemblée Générale, la Maison Blanche a révélé exactement comment elle s’y prenait –bien sûr, par inadvertance- : le président américain dispose d’un guide de prononciation phonétique sur son téléprompteur, afin de lui éviter de buter sur les noms des dirigeants ou même des pays étrangers qu’il cite.

Alors qu’il était venu le voir comme “un ami” dans sa residence d’été, Nicolas Sarkozy avait sa prononciation phonétique inscrite (sar-KO-zee). Robert Mugabe, président du Zimbabwe, avait également sa transcription (moo-GAH-bee), alors qu’il était au cœur du discours de Bush contre les droits de l’homme bafoués.
Figuraient également dans le guide, le Kirghiztan (KEYR-geez-stan), la Mauritanie (moor-EH-tain-ee-a) et la capitale du Zimbabwe Harare (hah-RAR-ray).

"Une erreur" selon la Maison Blanche

La Maison Blanche s’est retrouvée assez embarrassée pour expliquer l’apparition mystérieuse d’une pop-up sur le site de l’ONU, diffusant des extraits du discours de Bush tel qu’il pouvait le lire sur son téléprompteur (pop-up qui a disparu aussi vite qu’elle était apparue), mais qui est une sorte de « brouillon » jamais visible du grand public.

La porte-parole de la Maison Blanche, Dana Perino, a expliqué que cette version du discours avait été mise en ligne en avance, mais uniquement pour les interprètes de l’ONU, afin de faciliter leur travail, puisqu’ils doivent traduire les discours en simultané. Le discours devait également être diffusé sur des écrans pour l’Assemblée Générale tandis que le président américain le prononçait.

« Il y a eu une erreur, expliquait Perino aux journalistes. « Je ne sais pas comment le brouillon du discours s’est retrouvé sur le site, mais il y a bien été, et il en a été retiré. »
“N’importe quelle personne qui fait un discours important, diffusé de surcroit, dispose d’indications phonétiques, juste au cas où elle en aurait besoin. » a t-elle ajouté.

 

George Bush le jour des attentas du 11 septembre, dans une classe de primaire. Derrière lui, le tableau dit "lire rend un pays plus fort"...A bon entendeur...

George Bush n’est pas un novice dans le domaine des gaffes et autres erreurs de langage. La plus récente est survenue au mois de mai dernier, lorsque le président avait accueilli la reine Elizabeth II, la situant, dans son discours, au dix-huitième siècle…

Autre exemple: dans son discours lors du sommet de l’ASEAN à Sydney au début du mois, George Bush aurait confondu l’organisation, qui se dit APEC en anglais (Asia-Pacific Economic Cooperation) avec l’OPEC (« Organization of Petroleum Exporting Countries », soit l’OPEP).
Plus drôle encore, lors du même discours : voulant parler des soldats australiens en Irak, il aurait dit « autrichien »…

Cotisez-vous pour offrir un livre à George Bush : « Language for Dummies ».

Posté par seblinux89 à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,