mercredi 23 janvier 2008

Free intègre le CPL directement dans sa box

Le fournisseur d'accès est le premier opérateur ADSL à intégrer la technologie de courant porteur en ligne dans sa box. Avantage pour ses abonnés : ils pourront relier les deux boîtiers de la Freebox via les prises électriques murales.

Free propose une nouvelle version de sa Freebox dotée directement de la technologie courant porteur en ligne (CPL). Une initiative qui permet d'exploiter l'infrastructure électrique du domicile pour relier les appareils informatiques entre eux

Avec la Freebox HD Freeplug,  les deux parties de la box (modem et décodeur TV) sont reliées en les branchant sur les prises électriques murales. Aucun paramétrage n'est nécessaire, la configuration du réseau se fait de manière totalement automatique, comme avec les autres équipements CPL.

Cette solution CPL constitue une troisième option pour relier les deux éléments de la Freebox, après le câble et le Wi-Fi. Le débit en CPL atteint théoriquement jusqu'à 200 Mbps entre les deux boîtiers, ce qui est suffisant pour diffuser du contenu en haute définition.

Le prix de l'offre Free demeure inchangé (29,99 euros/mois).

Le FAI du groupe Iliad a intégré les composants CPL au niveau du bloc d'alimentation des deux boîtiers de la Freebox HD. Un développement géré en interne à partir d'un jeu de composants de l'américain Intellon.

Le fourisseur d'accès prévoit également de commercialiser des boîtiers CPL additionnels pour connecter des PC à sa box, via les prises électriques en 200 Mbps. Free propose déjà des boîtiers CPL du français LEA (en 85 Mbps) - le kit de deux éléments CPL est vendu 49 euros. 

Chez les concurrents, Orange propose le CPL en option via son kit Liveplug, vendu 129 euros ; même chose pour Neuf qui a choisi LEA pour des prises optionnelles (59 euros l'unité).

Free précise que la Freebox HD Freeplug est envoyée aux nouveaux abonnés dans les zones dégroupées. Elle est également accessible en renouvellement pour les abonnés situés en zones dégroupées et détenteurs d'une Freebox de version antérieure.

Par Christophe Guillemin, ZDNet France

Source zdnet

Posté par seblinux89 à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 17 janvier 2008

L'Equipe TV, Les Echos et Equidia s'associent pour une chaîne de télévision mobile

L'Equipe TV, Les Echos et la chaîne Equidia ont déposé une candidature commune pour obtenir un canal sur la future télévision mobile personnelle (TMP). « Ce nouveau service de télévision, proposant à la fois des journaux d'information, des magazines et des retransmissions en direct, sera totalement adapté dès son lancement aux exigences de la TMP », écrivent les trois partenaires dans un communiqué.

Absents de l'offre actuellement disponible sur le réseau hertzien, les trois groupes estiment que la TMP est « une opportunité de conforter leurs positions respectives dans l'univers du numérique, et d'aborder au mieux les mutations technologiques en cours ».         

Pour l'occasion, ils ont créé une société commune et ont présenté leur projet au CSA, qui décidera d'ici au mois d'avril de l'attribution des fréquences. Au total, treize canaux sont disponibles, le gouvernement ayant préempté trois fréquences pour les réserver à des chaînes de service public. Le 15 janvier était la date limite du dépôt des candidatures.

Source zdnet

                          

Posté par seblinux89 à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 23 novembre 2007

Auchan propose une clé USB-modem en prépayé

Auchan Télécom emboîte le pas d'Orange et SFR en commercialisant une clé USB-modem, à connecter à son PC portable pour s'adonner à l'internet mobile. Mais l'enseigne se distingue avec un équipement vendu sans abonnement, sur le modèle des cartes prépayées.

Baptisée « Hyper@ », cette offre intègre une carte SIM et le modem USB, ainsi que 5 heures de connexion dans la limite de 50 Mo de transfert de données. Elle sera vendue 99,90 euros à partir du 28 novembre. Des recharges seront proposées de 7 euros (1 heure / 10 Mo) à 75 euros (20 heures / 200 Mo). La carte SIM, seule, sera aussi proposée à 29,90 euros pour les possesseurs d'un modem USB accueillant ce type de carte.         

Un bémol tout de même : cet équipement est compatible Edge et non 3G (*) comme les cartes modem d'Orange ou SFR. D'ailleurs, Auchan loue le réseau de Bouygues Telecom pour son offre Hyper@ -  le troisième opérateur mobile français est le plus en retard dans le développement de la 3G

Reste un prix attractif pour une formule sans engagement. A titre de comparaison, Orange propose sa clé 3G+ à  9 euros avec un forfait Business Everywhere, mais à 269 euros sans engagement. Quant à SFR il ne propose pas sa clé 3G sans abonnement. 

(*) Le débit de réception en Edge va jusqu'à 473 Kbit/s en théorie (entre 150 et 200 Kbit/s en pratique aujourd'hui) contre jusqu'à 3,6 Mbit/s pour la 3G+ (environ 1 Mbit/s en pratique).

Source zdnet

Posté par seblinux89 à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 22 novembre 2007

Internet menacé d'engorgement d'ici 2010 ?

Opérateurs et équipementiers vont devoir investir massivement d'ici deux ans pour répondre à la demande exponentielle en matière de bande passante. A défaut, le réseau mondial risque de souffrir de forts ralentissements, estime la société d'études Nemertes.
Le débit internet pourrait-il revenir  au temps -pas si lointain- du modem 56 kbps ? Selon ses conclusions d'un rapport de la société d'études américaine Nemertes,  la demande croissante des utilisateurs pour des contenus vidéo, le téléchargement et l'échange de fichiers ou encore la téléphonie par internet, risque de dépasser largement la capacité des infrastructures du réseau mondial dès 2010.
Nemertes souligne que les câbles, la fibre optique ou encore les ressources de commutation et de routage ne sont pas en cause. Il n'en va pas de même pour les infrastructures d'accès à internet : « La demande pour les services internet et sur IP augmente de façon exponentielle, tandis que les investissements dans les [infrastructures] d'accès ont une croissance linéaire », note Nemertes.

Le rapport précise que les opérateurs et les équipementiers télécoms devraient investir au moins 137 milliards de dollars, pour réussir à augmenter suffisamment les capacités en bande passante. Ce qui représente environ le double des prévisions de dépenses de ces acteurs sur les deux ans à venir. Rien qu'aux États-Unis, 42 à 55 milliards de dollars seraient nécessaires.
L'innovation technique et économique ralentie
Pour parvenir à ses conclusions, la société s'est basée sur une méthode de calcul de la bande passante et de son utilisation dérivée de la loi de Moore, qui permet de déduire les performances des processeurs.
À terme, les internautes ne doivent toutefois pas s'attendre à des coupures complètes de leur accès internet. En revanche, ils « rencontreront de plus en plus souvent des baisses de performances assez inexplicables », prévient Nemertes. Mais selon la société, une infrastructure inadéquate aura surtout pour conséquence de « ralentir le rythme de l'innovation technique et économique ». « Le prochain Google, YouTube ou Amazon risque de ne pas se développer non pas à cause d'un manque de demande, mais à cause d'une impossibilité à répondre à cette demande », prévient le rapport.

Source zdnet

Posté par seblinux89 à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,