samedi 13 décembre 2008

Canal Plus gratuit ce week-end pour les abonnés de Free et SFR-Neuf

Opération promotion : Canal Plus et les quatre autres chaînes de son bouquet numérique (Canal Plus décalé, Sport, Cinéma, Famiz) seront diffusées gratuitement ce week-end sur la TV par ADSL des fournisseurs d'accès Free et Neuf-SFR. À compter de ce vendredi jusqu'au lundi 15, les abonnés à ces deux FAI et éligibles à leur offre respective de télévision pourront donc profiter des programmes de la chaîne payante et de ses déclinaisons.

À l'affiche, des chocs sportifs comme les matchs de football Lyon-Marseille ou Juventus de Turin-AC Milan, des films en première exclusivité comme Die Hard 4 avec Bruce Willis, un documentaire sur l'adaptation en film de la BD Largo Winch et, bien sûr, les rendez-vous habituels de Canal Plus.

Les chaînes seront diffusées en clair jusqu'à lundi 15 heures, et proposées par la suite sous forme d'offres promotionnelles sur ces deux bouquets par ADSL (15 euros par mois les six premiers mois, puis 35 euros).

               

Par la rédaction, ZDNet France

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


jeudi 2 octobre 2008

Orange propose un disque dur multimédia accessible à distance

L'opérateur historique commercialisera à partir du 10 octobre un disque dur baptisé « Home Library », dont le contenu pourra être accessible à distance. Ce dispositif est basé sur le disque dur Internet Space fabriqué par LaCie, qui dispose de 500 Go d'espace de stockage.

Le disque dur Home LibraryConcrètement, l'utilisateur connectera le boîtier par câble Ethernet à sa Livebox, elle-même connectée au Mac ou au PC (par Wi-Fi ou aussi Ethernet). L'équipement intègre le logiciel Home Library d'Orange qui va gérer l'accès à son contenu via le portail de l'opérateur. « Le client peut accéder en permanence à ses contenus lorsqu'il est connecté à Internet où qu'il soit, à la maison ou à l'extérieur », explique Orange.

Pour accéder aux données, l'utilisateur devra donc se rendre sur Orange.fr, rubrique « Mes données » et taper ses identifiant et mot de passe. Il retrouvera toutes les vidéos, musiques et autres photos stockées sur son disque dur. Ces données peuvent être simplement lues à distance ou téléchargées.

Notons que localement, le disque dur de LaCie est accessible depuis l'explorateur du fichier où il apparaît comme un disque externe. Un équipement qu'Orange va proposer à 149 euros.

                               

Par la rédaction, ZDNet France

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 14 septembre 2008

Numericable s'affiche en concurrent d'Orange sur le très haut débit

Le câblo-opérateur se dit prêt à concurrencer Orange sur le marché de la fibre optique, même s’il reconnaît devoir encore améliorer son service client. Numéricable lance également une division pour ouvrir son réseau à ses concurrents.

Une rentrée 2008 sous le signe de la reconquête, c'est l'ambition affichée par Numericable. La nouvelle équipe dirigeante, au grand complet, emmenée par le P-DG Pierre Danon, a présenté aujourd'hui les projets et les ambitions du câblo-opérateur. Après une longue campagne marketing, destinée à faire oublier les couacs de sa qualité de service, la société estime commencer à récolter le fruit de ses efforts.

Et de revendiquer 104 000 clients en très haut débit (jusqu'à 100 méga) raccordés via la fibre optique. Au total, l'opérateur dispose de 9,6 millions de prises chez les particuliers, dont 8,3 millions de prises triple play, et 3,4 millions de prises raccordées à la fibre optique (avec une arrivée au pied de l'immeuble). Parmi celles-ci, 2,7 millions étaient activées pour le très haut débit « grâce aux déploiements de centraux optiques dans toute la France ».

Fort de ces données, Numericable s'attribue la place de leader sur le marché français, au moment même où Orange annonce être en retard dans le déploiement de ses propres équipements en fibre (jusqu'à l'abonné). Concrètement via son réseau de prises, le câblo dessert 3,5 millions d'abonnés à la télévision payante, 930 000 à internet et 650 000 à la téléphonie.

Un nouveau forfait à 19,90 euros par mois

Son objectif est donc de renforcer cette base de clients connectés en très haut débit. Ce matin, il a présenté un nouveau forfait à 19,90 euros par mois comprenant l'accès internet jusqu'à 100 méga et le téléphone illimité vers la France et 45 destinations internationales - en plus de ses offres triple play classiques.

Passage obligé pour le nouveau P-DG : évoquer les difficultés du service clients et les plaintes concernant la qualité de service. « Des efforts ont été faits depuis quatre ans (...) et nous sommes passés d'une situation catastrophique à pas très bonne », a-t-il concédé. La semaine dernière dans une interview accordée à Reuters, il avait estimé qu'il faudrait encore « au moins un an pour mettre l'entreprise en état de marche complet - digérer Completel, amener la satisfaction du client à un niveau correct et rénover le réseau ».

Parallèlement, la société annonce la création d'une division « Opérateurs très haut débit », qui sera chargée de gérer l'ouverture de son réseau à d'autres opérateurs. Elle compte déjà comme clients British Telecom, Darty et Verizon.

Pas de licence 3G à l'horizon

Numericable souhaite progresser sur un troisième marché, le très haut débit pour les entreprises, en s'appuyant sur Completel, racheté en 2007 par Altice et Cinven, les deux fonds d'investissement qui contrôlent également le câblo-opérateur. Il revendique déjà un total de 4 450 clients, sur 19 000 sites raccordés par ses services.

Avec ces trois activités, Numericable estime pouvoir se poser en véritable concurrent de France Télécom. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 640 millions d'euros au premier semestre 2008.

S'agissant enfin de la quatrième licence de téléphonie mobile 3G, Pierre Danon s'est montré sceptique sur l'intérêt que pourrait avoir sa société à se porter candidate à son obtention.

                               

Par la rédaction, ZDNet France

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Fibre optique : Orange retarde le déploiement de son réseau d'un an

L'opérateur historique freine ses investissements dans son réseau fibre optique. Critiqué par les autres opérateurs, à qui il devra vraisemblablement ouvrir son réseau, Orange préfère attendre que les règles de la concurrence soient clairement définies.

Lire suite ICI

Posté par seblinux89 à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 13 février 2008

L'office HLM de Paris propose le haut débit à un euro avec Neuf Cegetel

L’opérateur a remporté l’appel d’offres de l’Opac de Paris. D’ici à la fin de 2009, il raccordera à la fibre optique 100 000 logements sociaux. Pour un euro, leurs locataires auront accès à l’internet haut débit, à la téléphonie et aux chaînes de la TNT.

Joli coup de pub pour Bertrand Delanoë à quelques semaines des élections municipales : Paris est la « première ville au monde à offrir le triple play à un euro », se targue-t-il dans un communiqué. C'est le résultat d'un appel d'offres lancé par l'office HLM de Paris (Opac) en septembre 2007 pour assurer la fourniture d'un service « triple play social » aux quelque 100 000 logements qu'il gère. Un appel d'offres remporté par Neuf Cegetel.

Les locataires de ces logements pourront ainsi bénéficier d'un accès internet à 512 Kbps, d'un service de téléphonie sur IP (mais sans communications illimitées) et des 18 chaînes de la TNT. Il en coûtera 1 euro HT par mois, soit 1,19 euro TTC.

« La volonté de l'Opac était de permettre à l'ensemble de ses locataires parisiens d'accéder à ces nouveaux médias, dans des conditions compatibles avec leurs ressources, et proches du coût actuel du service antenne (1,05 euro TTC mensuel) », explique-t-on au sein de l'organisme.

« Ce service sera progressivement déployé à partir du second semestre 2008 pour être totalement opérationnel en juillet 2009 pour la TNT, et en décembre 2009 pour le téléphone et internet », précise l'Opac.

80 % des immeubles parisiens reliés à la fibre en 2010 ?

Pour Neuf Cegetel, il s'agit d'une belle affaire : l'opérateur va s'appuyer sur la fibre optique pour proposer ses services dans les immeubles concernés. Et son accord avec l'Opac lui permet d'accéder à de nouveaux clients, sans avoir à négocier âprement avec des syndics - c'est l'un des principaux freins au déploiement actuel des réseaux en fibre optique.

Autant de foyers qui voudront, peut-être, ensuite accéder aux offres triple play classiques de l'opérateur, comprenant un bouquet de chaînes télévisées plus complet, un accès très haut débit (plus seulement limité à 512 Kbps) et la téléphonie illimitée sur IP. Selon la mairie de Paris, 44 % des locataires de l'Opac disposent actuellement d'un accès internet et des outils qui en découlent.

« Cette offre facilitera grandement la lutte contre la fracture numérique », se félicite Bertrand Delanoë, qui rappelle que « le raccordement à la fibre optique des 100 000 logements de l'Opac s'inscrit dans le programme Paris Ville Numérique ». Un plan lancé en 2006, qui prévoit que d'ici à 2010, 80 % des immeubles parisiens seront raccordés au très haut débit.

                               

Par Estelle Dumout, ZDNet France

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 12 février 2008

Free perd une place mais réalise un chiffre d'affaires en forte croissance

En 2007, Iliad, la maison mère de Free, s’est fait doubler sur le marché de l’ADSL par Neuf Cegetel. Mais ses revenus progressent de 29,7 % et l’opérateur reconnaît étudier un éventuel rachat d’Alice en réaffirmant son objectif : 4 millions d’abonnés en 2010.

Dernier round des résultats annuels des opérateurs : Iliad, la maison mère de Free, affiche un chiffre d'affaires 2007 de 1,212 milliard d'euros, en hausse de 29,7 %. La quasi-totalité (97 %) de ses revenus provient de son activité haut débit, qui progresse de 36,2 %. Son activité de téléphonie traditionnelle, elle, a généré seulement 34 millions d'euros.

Free revendique un total de 2,9 millions d'abonnés à l'ADSL, dont 81,5 % sont connectés à son service via une liaison dégroupée. Le fournisseur d'accès détient désormais une part de marché de 19,7 % et abandonne sa deuxième position sur le secteur au profit de Neuf Cegetel, qui progresse notamment grâce aux rachats successifs d'AOL et de Club Internet.

En revanche, l'opérateur peut se targuer d'avoir l'un des Arpu (revenu moyen mensuel par abonné) le plus élevé du secteur à 36,3 euros (en hausse de 1,8 euro par rapport au quatrième trimestre 2006). Côté concurrence, Neuf Cegetel indique, sans plus de précision, que le sien dépasse 36 euros ; Orange affirme atteindre 30,6 euros.

Un revenu par abonné en hausse

« Cette hausse s'explique par le nombre toujours plus important d'abonnés dégroupés, une forte utilisation des services optionnels à valeur ajoutée existant (comme la télévision par ADSL) et le lancement de nouveaux services ayant reçu un accueil favorable des abonnés comme Free Home Vidéo » (service de vidéo à la demande par abonnement, Ndlr), précise l'opérateur.

Iliad rappelle son objectif à moyen terme : atteindre 4 millions d'abonnés haut débit d'ici à la fin de 2010. Pour y parvenir, la direction de l'opérateur n'exclut pas une opération de croissance externe, en visant Alice, la filiale française de Telecom Italia, à la recherche d'un repreneur.

« Nous confirmons notre intérêt pour Alice, mais nous ne ferons pas de folie », a expliqué à Reuters Thomas Reynaud, le directeur financier d'Iliad. « C'est toujours la même approche pragmatique : c'est une base d'abonnés intéressante, mais on verra le prix. »

L'opérateur devra, par ailleurs, composer avec les offres que feront ses concurrents : Bouygues Télécom a indiqué qu'il regardait le dossier d'Alice, tandis que les rumeurs de la presse économique donnent les mêmes ambitions à Numéricâble et Neuf Cegetel. Mais Maxime Lombardini, patron d'Iliad a prévenu, au micro de BFM : « Nous n'avons pas besoin de fusionner, d'aller acheter ou autre, même pour le déploiement de la fibre optique. »

                               

Par Estelle Dumout, ZDNet France

Source ZDNet

                       

Posté par seblinux89 à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 10 janvier 2008

Pas de réaction des FAI et opérateurs après l'annonce d'une taxe internet par Nicolas Sarkozy

Le président de la République a exprimé, le 8 janvier, le projet de modifier le mode de financement des télévisions publiques, en supprimant la publicité sur leur antenne. Et pour compenser le manque à gagner, évalué à 800 millions d'euros, il propose de taxer les revenus publicitaires des chaînes privées, mais aussi de créer une nouvelle taxe « infinitésimale », sur le chiffre d'affaires des fournisseurs d'accès internet et des opérateurs de téléphonie mobile.

Les principaux concernés font profil bas : aucun des opérateurs ou FAI interrogés par ZDNet.fr n'a voulu commenter l'information ; de même pour les associations professionnelles les représentant. Tous souhaitent attendre d'en savoir plus avant de se lancer, vraisemblablement, dans un nouveau bras de fer avec le gouvernement.

Mais au lendemain de cette annonce floue, les précisions se font attendre : le gouvernement n'a pas fixé de « calendrier précis sur la réforme de l'audiovisuel public », a expliqué à la presse Laurent Wauquiez, son porte-parole, à l'issue du conseil des ministres.

Interrogée sur Europe 1, la ministre de la Culture, Christine Albanel n'a pas été plus précise. Tout juste a-t-elle indiqué que « l'internet et la téléphonie mobile dégagent au minimum 17 milliards d'euros de chiffres d'affaires, et la publicité sur les chaînes privées rapporte aujourd'hui 3,2 milliards ». Si l'on reprend ces chiffres, il est facile de calculer qu'une taxe de seulement 2 % sur les acteurs des télécoms rapporte immédiatement 340 millions d'euros.

Source zdnet

Pour en savoir plus, voir le Blog d'Estelle Dumout, Web Side Story.

                               

Posté par seblinux89 à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 19 décembre 2007

Rachat de Neuf Cegetel par SFR : les discussions sont en cours

Neuf Cegetel indique aujourd'hui avoir « été informée de discussions entre ses deux principaux actionnaires, SFR et le groupe Louis Dreyfus » et a donc décidé de suspendre la cotation de ses actions « dans l'attente de développements quant à ces discussions ».

Vivendi détient, via SFR, 40,5 % de Neuf Cegetel. Des rumeurs sur une cession par Louis Dreyfus, deuxième actionnaire du groupe, de sa participation de 29,5 % circulent depuis plusieurs semaines.         

Selon des informations rapportées par Le Figaro et la Lettre de l'Expansion, SFR aurait l'intention de faire une offre à 40 euros par titre sur Neuf Cegetel au début de 2008. Jacques Veyrat, P-DG de Neuf Cegetel, et Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, auraient déjà présenté leur projet au ministère de l'Économie et des Finances sur le volet fiscal de l'opération et l'aspect lié à la concurrence.

SFR utilise déjà le réseau fixe de Neuf Cegetel pour son offre d'internet et Neuf Cegetel le réseau mobilere de SFR pour son offre Twin. « Une fusion de SFR et Neuf Cegetel a beaucoup de sens depuis le début, et leur permettrait de faire des offres convergentes fixe/mobile », a commenté pour Reuters, Anthony Penel, gérant chez Afi Patrimoine. « Mais Vivendi aurait pu le faire avant l'introduction en Bourse de Neuf Cegetel, ce qui leur aurait permis de racheter Neuf Cegetel beaucoup moins cher. »

Source zdnet

Posté par seblinux89 à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 22 septembre 2007

Orange pourrait s'allier à Thomson et Sagem autour de la domotique

Orange songerait à la création d'une coentreprise avec Thomson et Sagem afin de créer un standard commun de communication des équipements domestiques, de l'informatique à l'électroménager.

Ce standard couvrirait l'ensemble des fonctions dites de "domotique". Tous les appareils domestiques communiqueraient ainsi entre eux et seraient connectés à internet et aux réseaux mobiles. Il serait par exemple possible de contrôler à distance sa machine à laver ou son chauffage domestique depuis internet ou son téléphone mobile.

Selon Les Echos : «Le projet d'une alliance est à l'étude mais n'est pas du tout avancé ». Le quotidien économique croit savoir que la coentreprise serait baptisée HNSA (Home Network Software Applications). Sagem et Thomson détiendraient chacun 20% de la nouvelle entité. L'opérateur historique les 60% restants.

Contacté par ZDNet.fr, Orange se refuse à commenter mais confirme avoir « l'ambition d'accélérer le développement du "Digital Home Network" (infrastructure permettant aux équipements domestiques d'interagir entre eux et d'être accessibles à distance) en favorisant l'émergence d'un standard commun ouvert avec ses partenaires ».

Orange est le leader mondial des modems multimédias, les fameuses "box", avec un parc de 5 millions de Livebox réalisées en partenariat avec Sagem Communications et Thomson, principaux fabricants mondiaux de ce type d'équipements.

Une alliance pourrait leur permettre d'imposer leur technologie de "Digital Home Network" comme standard du marché.  Car l'accès à distance des appareils domestiques se ferait via ce type de "box", qui ferait office de centre de contrôle de l'ensemble des communications.

Posté par seblinux89 à 14:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,