A partir du 1er mars, les services Google Sites ainsi que Google Docs cesseront de prendre en charge les versions 6 d'Internet Explorer, 2.0 de Firefox, 3.0 de Chrome et 2.0 de Safari. Ils continueront de fonctionner sans bénéficier des innovations à venir.

Les utilisateurs de Google Docs et Googles Sites qui utilisent des versions datées des principaux navigateurs ont jusqu'au 1er mars pour se mettre à la page. Passé ce délai, Google a annoncé qu'il ne supporterait plus complètement Internet Explorer 6, Firefox 2.0, Safari 2.0 et même son propre Chrome 3.0.

Concrètement, l'utilisateur pourra toujours se connecter à ces services cloud via ces « vieux » butineurs, mais il ne bénéficiera plus des dernières évolutions. « Le web évolue à la vitesse de la lumière et utiliser un navigateur de dernière génération vous permet d'accéder aux dernières applications en ligne », explique Google, qui souligne également que d'autres sociétés ont déjà fait de même.

Près de 14% des utilisateurs encore sous IE 6

D'après les derniers chiffres StatCounter relevés pour le mois de janvier, IE 6 détient encore 13,46% de parts du marché mondial, Firefox 2.0 totalise 0,76%, Chrome 3.0 est à 5,09% tandis que Safari 2.0 n'est même pas comptabilisé. Beaucoup d'entreprises et de commerces utilisent encore IE 6 parce que certaines de leurs applications clés n'ont pas été mises à jour pour les versions 7 et 8 d'Internet Explorer.

Inutile de préciser que Google espère sans doute capter au passage de nouveaux utilisateurs pour Chrome 4.0, qui vient juste de sortir. (Eureka Presse)

Source ZDNet