mercredi 11 juin 2008

Vente liée : la DGCCRF prendra position le 3 juillet

Entamées fin 2006, les consultations de la DGCCRF au sujet de la vente liée prendront fin le 3 juillet avec l'ensemble des parties prenantes, industriels et associations. Au terme d'un débat qui s'annonce difficile, l'organisme dévoilera ses propositions.

Étape importante dans l'épineux dossier de la vente liée des PC et des OS : la DGCCRF (*) tiendra le 3 juillet une réunion de synthèse au cours de laquelle elle doit clore son cycle de concertations sur le sujet. À l'ordre du jour : présentation du contexte et de ses travaux, des dernières jurisprudences en la matière et des propositions de l'organisme. La session sera suivie d'un large débat.

Depuis 2006, la DGCCRF travaille sur le dossier en auditionnant les différentes parties prenantes. Après les associations de consommateurs fin 2006, elle a rencontré les industriels en 2007. Cette dernière réunion devrait réunir tous ces acteurs qui permettra au gendarme de la concurrence de prendre enfin position.

Le débat s'annonce animé. À l'occasion d'une réponse à une question écrite du député Philippe Tourtelier, Luc Chatel (secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation) indiquait récemment que la DGCCRF n'a pu mener à bien sa mission de conciliation entre les représentants des industriels et des consommateurs, en raison de trop fortes divergences entre les parties.

L'April pour des logiciels en version d'évaluation sur les PC

« Nous ne pouvons que nous satisfaire que la DGCCRF convoque cette réunion de synthèse entre les différents acteurs », se réjouit l'association de défense des logiciels libres April, qui a été convoquée. « Pour cette réunion, nous espérons faire aboutir nos propositions visant à garantir l'information des consommateurs et l'optionnalité des offres. »

L'association milite pour avoir recours soit à des logiciels préinstallés en version d'évaluation, de sorte que le consommateur ne paye les logiciels qu'après l'acquisition du  matériel et s'il souhaite les conserver ; soit à des codes d'activation pour les logiciels préinstallés, afin que le consommateur puisse choisir les logiciels qu'il souhaite utiliser au moment de l'achat.

« Les codes d'activation  seraient fournis dans une enveloppe séparée de l'ordinateur, pour que le distributeur puisse aisément fournir les codes des seuls logiciels que le consommateur souhaitera acquérir. »

(*) Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes

                               

Par la rédaction, ZDNet France

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Mac OS 10.6 : Apple privilégie la performance aux nouvelles fonctionnalités

Lors de la conférence des développeurs WWDC, Apple a dévoilé les grandes caractéristiques de Mac OS X Snow Leopard : il devrait être plus performant et optimisé pour les processeurs multicoeurs.

Même si l'iPhone 3G a été le moment fort du discours inaugural de Steve Jobs à la conférence des développeurs WWDC 2008 (9-13 juin à San Francisco), Apple a aussi levé le voile sur Mac OS 10.6, la prochaine version de son système d'exploitation.

Répondant au nom de code de Mac OS X Snow Leopard (Léopard des neiges), l'évolution majeure est à chercher du côté de sa rapidité. « Plutôt que d'introduire un grand nombre de nouvelles fonctionnalités, Snow Leopard s'attache à faire progresser les performances de Mac OS X », indique la firme à la pomme.

Si aucun résultat de benchmark n'est pour l'instant communiqué, Apple précise que Snow Leopard est « optimisé pour les processeurs multicoeurs », qu'il « exploite l'énorme puissance de calcul des unités de traitement graphique (GPU) » et « accepte des quantités inédites de mémoire RAM ».

Compatibilité accrue avec les processeurs multicoeurs

Dans le détail, Mac OS 10.6 assurera une compatibilité accrue avec les processeurs multicoeurs, grâce à une nouvelle technologie baptisée « Grand Central ». Il s'agit d'une techno censée « faciliter la tâche des développeurs chargés de créer des programmes tirant pleinement parti de la puissance des ordinateurs Mac équipés de processeurs à plusieurs coeurs ».

Côté graphique, la technologie OpenCL (Open Computing Language) doit permettre à toute application d'exploiter la puissance de calcul des processeurs graphiques intégrés à l'ordinateur. Une puissance de calcul qui servira désormais au-delà des seules applications graphiques. Enfin, Snow Leopard pourra gérer jusqu'à 16 To de RAM (en 64 bits).

Notons également que Mac OS 10.6 intègrera QuickTime X, qui est censé optimiser la lecture des formats audio et vidéo. Snow Leopard assure également la prise en charge de Microsoft Exchange 2007 dans ses applications Mail, iCal et Carnet d'adresses, afin de faciliter l'intégration des ordinateurs Mac au sein d'entreprises.

Mac OS 10.6 est attendu pour 2009, sans plus de détail. Contacté par ZDNet.fr, Apple Europe n'a pas été en mesure d'indiquer si ce système sera compatible exclusivement avec les Mac équipés de puces Intel.

                               

Par la rédaction, ZDNet France

Source ZDNet

Posté par seblinux89 à 11:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,